Sources

Émile Gabory est archiviste départemental pendant la guerre et aussi responsable d’un comité de secours des réfugiés mis en place dès août 1914. C’est lui qui est chargé, en 1919 par le conseil général, de réaliser le premier recensement des morts pour la France de Loire-Inférieure. Son travail fait l’objet d’un ouvrage en 4 tomes, comportant une partie historique, "Les enfants du pays nantais et le XIe corps d’armée", publié en 1923. Il recense 26 500 morts pour la France.

Près d'un siècle après la parution du Livre d'or d'Émile Gabory, le Département de Loire-Atlantique prolonge le travail de mémoire à travers un mémorial participatif en ligne, pour rendre un hommage renouvelé à ces soldats morts pour la France. De ce mémorial virtuel est née l’idée de cette data visualisation des données afin de matérialiser un fil conducteur entre les hommes et le contexte dans lequel leur destin individuel s’est réalisé.

Toutes les notices des 25 994 poilus de Loire-Atlantique tombés pour la France sont consultables sur le mémorial virtuel en ligne.